5 bonnes pratiques pour préparer un fichier à l’impression

Avez-vous envie de réaliser une impression de qualité ? Pour cela, l’intervention d’un graphiste ne sera pas réellement nécessaire, car il suffit d’adopter les bonnes pratiques. En effet, pour imprimer des flyers ou tout document de qualité, il faut passer par certaines étapes. De là, quelques règles sont à respecter pour pouvoir admirer un travail de qualité et bien préparer un fichier à l’impression.

Les préparatifs à faire

La première étape consiste à bien préparer un fichier à l’impression et cela ne saurait se faire sans une résolution d’au moins 300 DPI de l’image. Pour réussir son impression, le graphisme doit avant tout être propre et professionnel. En outre, la résolution de l’image doit être de haute qualité. Ainsi, si vous devez imprimer un flyer ou un document de type A4, il serait plus judicieux de privilégier une résolution minimale de 300 pouces/pixels. Après avoir réglé la résolution, il faut bien choisir la couleur. Sachez que les couleurs affichées sur l’ordinateur ne sont pas les mêmes que celles qui se trouveront sur le papier imprimé. Ainsi, pour obtenir de meilleurs résultats, mieux vaut travailler les couleurs des images de votre fichier en CMJN ou Cyan Magenta Jaune Noir. Après, pour embellir l’impression, vous pouvez utiliser des images vectorielles. Ce sont des images composées de plusieurs formes géométriques qui vous permettront de les agrandir ou de les rétrécir sans perdre leur qualité. Cette partie peut être un peu compliquée, raison pour laquelle certaines personnes font appel à des graphistes.

Un format de livraison reconnu

Les formats d’image sont assez divergents, mais il vaut mieux se limiter à ceux qui sont internationalement connus comme le JPEG, PNG ou encore BMP… Quoique si vous voulez envoyer votre document à un imprimeur, il est impératif de vous limiter à un format plus professionnel. Si vous rencontrez encore des contraintes, alors il serait plus judicieux de vous informer auprès de l’imprimeur. En revanche, si vous n’avez pas le contact de l’imprimeur alors vous devriez enregistrer votre document sous le format PDF.

Le fond fondu pour plus d’effet

Souvent, le fond fondu est le plus négligé. Pourtant, cette touche offre une marge de manœuvre pour un redimensionnement parfait lors de l’impression du fichier. En revanche, ce fond fondu ne devrait pas contenir des éléments indispensables comme les logos, les visuels ou encore les caractères… À cet effet, il est important d’ajouter une marge de 5 mm à tous vos fichiers pour avoir une coupe de document magnifique. Maintenant, vous savez tout ce que vous devriez faire pour préparer un fichier à l’impression.

Confection de bâches PVC sur mesure
Choisissez un imprimeur en ligne à la hauteur de vos besoins